Institut des Systèmes Intelligents
et de Robotique

Partenariats

UPMC

CNRS

INSERM

Tremplin CARNOT Interfaces

Labex SMART

Rechercher

Titre : " Compromis entre efforts et récompenses : Un modèle unifié de la décision et de la motricité ".

 

La présentation se déroulera le jeudi 24 novembre à 14h en salle 304 (couloir 65-66, 3ème étage, accès par la Tour 65) à Jussieu.


 

Le jury :
Etienne BURDET (rapporteur)
Emmanuel PROCYK (rapporteur)
Emmanuel GUIGON (directeur)
Thomas BORAUD (examinateur)
Jean-René DUHAMEL (examinateur)
Mathias PESSIGLIONE (examinateur)
Michèle THIEULLEN (examinatrice)

 

Résumé :


Le comportement est fortement déterminé par les coûts (e.g. les efforts) et les bénéfices (e.g. la nourriture, l’argent) de nos actions. Dans les approches actuelles, en économie et en écologie plus particulièrement, l’optimisation de ces valeurs sert de principe pour organiser le comportement. Toutefois, ces approches ne peuvent expliquer comment la décision (le choix d’un objectif à atteindre) est effectivement convertie en action (le contrôle de la bio-mécanique du corps). La raison à cela est que l’optimisation des coûts et des bénéfices sont considérés comme deux processus imperméables l’un à l’autre. Pourtant, ces deux éléments interagissent fortement à tous les niveaux de l’élaboration de nos actes.
Ce travail propose un modèle du comportement dans lequel la décision et la production motrice émergent de l’optimisation permanente du compromis prospectif et pondéré entre la récompense et l’effort moteur liés à l’action. Ce modèle permet de rendre compte de la décision dans les situations d’effort ainsi que des caractéristiques détaillées de la coordination motrice et de sa modulation par le contexte compor- temental. Le formalisme présenté offre un cadre normatif pour interpréter les bases neurologiques de la décision et du contrôle moteur. Nous proposons également des éléments théoriques pour comprendre le rôle de la dopamine et des ganglions de la base dans la régulation de l’effort, plus particulièrement dans les pathologies telles que la maladie de Parkinson.