Institut des Systèmes Intelligents
et de Robotique

Partenariats

UPMC

CNRS

INSERM

Tremplin CARNOT Interfaces

Labex SMART

Rechercher

A voir également

Profil

NI Zhenjiang
Titre : Chercheur Contractuel
Ne fait plus partie de l'unité

 

Actuellement ingénieur de recherche chez SATT LUTECH, je suis détaché à l’ISIR pour le projet TACTOM. Il s’agit de la maturation du brevet intitulé « Mesure robuste de force par vision asynchrone pour la micromanipulation et en particulier pour les pinces optiques ». Mon travail principal est de concevoir et implémenter le logiciel du système de pince optique haptique, y compris notamment des algorithmes de vision asynchrone en haute vitesse, le contrôle sensori-moteur en temps réel et  l'interface graphique. En plus, je suis aussi responsable en vue d’architecturer un framework logiciel en temps-réel facilement modulable pour des systèmes microrobotiques de fonctionnalités différentes au sein de l’équipe MICROB.

Voir aussi mon profile sur :       

 

Biography:

2013-present:  SATT Lutech

Ingénieur logiciel système

2010 - 2013:  Université Pierre et Marie Curie, Paris VI

Doctorat en robotique

2009 – 2010:  Université Pierre et Marie Curie, Paris VI

Master 2 en systèmes intelligents et robotique

 2008 - 2010:  École Nationale Supérieur de Techniques Avancées  (ENSTA Paristech)

Diplôme d'ingénieur

 

Sujet de thèse: Vision événementielle en haute vitesse pour l'application microrobotique

Mon sujet de recherche s’agit de la vision pour la microrobotique. A l’échelle microscopique, les forces volumétriques sont en effet négligeables par rapport aux forces de surface. Les effets dynamiques sont dominants en raison des faibles masses et d'inertie.  Dans ce contexte, une fréquence d'échantillonnage d'au moins 1 kHz est exigée pour la stabilité et le retour de force dans telemanipulation. Aujourd'hui, les capteurs disponibles avec les spécifications désirées sont soit hors ligne ou de la basse résolution. Par ailleurs, les techniques de traitement d'image capable d’atteindre cette fréquence sont peu nombreuses. Le développement des algorithmes de vision ultra rapide dédiée permettra de suivre microobjects dans un grand espace de travail avec une fréquence supérieur à 1 kilohertz et conduira à des applications plus pertinentes et complexes dans ce domaine de recherche.

Directeur de thèse: Stéphane Réginer

Encadrant: Ryad Benosman, Sio Ieng